L'Orthodontiste

L'Orthodontiste

5 numéros par an

Acheter/s'abonner

Sommaire

Articles

Numéros précédents

Bibliographie

Evaluations

Espace auteurs

Evaluations

Rechercher image
Rechercher

Lancer la recherche

Aphtes et aphtoses bucco-pharyngés
OD n°4 Vol 6 (2017)

Aphtes et aphtoses bucco-pharyngés

Auto évaluation 1. Les aphtes vulgaires sont des ulcérations :a. peu douloureusesb. qui précèdent l’apparition des aphtes géantsc. ne nécessitent aucun traitementd. dont la survenue est favorisée par la consommation de noixe. qui récidivent toujours au même endroit sur la muqueuse buccale2. L’aphtose miliaire :a. peut être confondue avec une stomatite herpétiqueb. n’est pas favorisée par une infectionc. s’accompagne d’adénopathiesd. présente moins de 5 ulcérations ...

Auto évaluation 1. Les aphtes vulgaires sont des ulcérations :a. peu douloureusesb. qui précèdent l’apparition des aphtes géantsc. ne nécessitent aucun traitementd. dont la survenue est favorisée par la consommation de noixe. qui récidivent toujours au même endroit sur la muqueuse buccale2. L’aphtose miliaire :a. peut être confondue avec une stomatite herpétiqueb. n’est pas favorisée par une infectionc. s’accompagne d’adénopathiesd. présente moins de 5 ulcérations distinctese. peut intéresser la muqueuse du bord vermillon des lèvres3. Les aphtes géants :a. sont spécifiques de la maladie de Behcetb. peuvent dégénérer en cancerc. peuvent être traités par de la colchicine à la posologie de 1mg/j pendant 1 moisd. disparaissent en une dizaine de jourse. peuvent être traités par une injection sous lésionnelle de corticoide4. L’aphtose buccale complexe :a. est toujours idiopathiqueb. doit être traitée en première intention par thalidomide au long coursc. est favorisée par la consommation de tabacd. est toujours associée à la présence d’aphtes géantse. peut précéder la survenue des autres signes cliniques de la maladie de Behcet
Réponses
1. d ; 2. b ; 3. e ; 4. e

Voir
Dépistage des Dysfonctionnements de l’Appareil Manducateur et leurs facteurs de risque
OD n°3 Vol 27 (2017)

Dépistage des Dysfonctionnements de l’Appareil Manducateur et leurs facteurs de risque

1. Le déplacement discal réductible a. évolue toujours vers le déplacement discal irréductible b. nécessite une recapture du disque c. nécessite une IRM d. se dépiste par l’observation des trajets mandibulaires et la présence d’un claquement 2. La douleur des muscles masticateurs a. est, dans la plupart des cas, d’étiologie occlusale b. est diagnostiquée essentiellement par l’historique du patient, les palpations musculaires et la présence de douleur lors des ...

1. Le déplacement discal réductible a. évolue toujours vers le déplacement discal irréductible b. nécessite une recapture du disque c. nécessite une IRM d. se dépiste par l’observation des trajets mandibulaires et la présence d’un claquement
2. La douleur des muscles masticateurs a. est, dans la plupart des cas, d’étiologie occlusale b. est diagnostiquée essentiellement par l’historique du patient, les palpations musculaires et la présence de douleur lors des mouvements mandibulaires c. n’est jamais associée à une douleur articulaire d. touche surtout les hommes
Réponses
1. d ; 2. b

Voir
Dépister une maladie parodontale : comment être le plus efficace ?
OD n°3 Vol 27 (2017)

Dépister une maladie parodontale : comment être le plus efficace ?

1. Le diabète a. est équilibré si l’hémoglobine glyquée est > à 7% b. est un facteur de risque parodontal lorsqu’il n’est pas équilibré c. peut être aggravé par une maladie parodontale 2. Fumer a. provoque une ischémie tissulaire qui favorise le développement d’une maladie parodontale b. n’a pas de conséquence s’il s’agit de cannabis c. présente une conséquence plus importante lorsqu’il est ancien 3. Quel est le lien entre ces 3 paramètres cliniques ? a. ...


1. Le diabète
a. est équilibré si l’hémoglobine glyquée est > à 7%
b. est un facteur de risque parodontal lorsqu’il n’est pas équilibré
c. peut être aggravé par une maladie parodontale
2. Fumer
a. provoque une ischémie tissulaire qui favorise le développement d’une maladie parodontale
b. n’a pas de conséquence s’il s’agit de cannabis
c. présente une conséquence plus importante lorsqu’il est ancien
3. Quel est le lien entre ces 3 paramètres cliniques ?
a. récession parodontale = Profondeur de sondage + niveau d’attache
b. profondeur de sondage = Récession parodontale + niveau d’attache
c. niveau d’attache = Récession parodontale + profondeur de sondage
4. Quels sont les examens permettant d’affiner le dépistage des maladies parodontales ?
a. La radiographie panoramique
b. L’imagerie 3D
c. Le bilan d’hémostase
d. Le bilan long-cône
e. Le sondage parodontal
Réponses

1. b, c ; 2. a, c ; 3. c ; 4. a, d, e

Voir
28/09/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Cause départ province, cède cabinet Trocadéro Victor-Hugo 75116 Paris, très belle adresse, travaux de qualité et patientèle fidèle et de bon ...
02/11/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Rennes, vends cabinet seul dans maison médicale cause retraite. Tél. 06 71 17 61 16.
23/10/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Montpellier 34, vends cause retraite cabinet centre-ville, bon potentiel, prix raisonnable. Tél. 06 47 50 36 97.
05/11/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Vente cabinet Bordeaux plein centre, pour cause départ retraite, cède cabinet dentaire avec 2 fauteuils, bien équipé, en plein centre-ville, ...
18/10/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Cabinet dentaire C.C.R Créteil Soleil, 5 fauteuils omnipratiques cherche orthodontiste et pédodontiste. Patientèle assurée. Tél. 06 86 55 81 80.
Toutes les annonces

Dernière parution

Septembre - Octobre 2017 Sommaire Je m'abonne