Réalités Cliniques

Réalités Cliniques

La référence du praticien généraliste
4 numéros par an

Acheter/s'abonner

Sommaire

Articles

Numéros précédents

Bibliographie

Evaluations

Espace auteurs

Evaluations

Rechercher image
Rechercher

Lancer la recherche

Prothèse implantoportée en denture mixte chez l’adolescent atteint de maladies rares
RC n°3 Vol 28 (2017)

Prothèse implantoportée en denture mixte chez l’adolescent atteint de maladies rares

Auto évaluation 1. Les oligodonties a. Correspondent à l’absence congénitale de 6 dents ou plus b. Sont fréquemment de transmission intra-familiale autosomique récessive c. Sont souvent liées à une mutation du gène WNT10A 2. Le traitement des oligodontie a. Correspond à un traitement implantaire précoce en première intention b. Correspond à une réhabilitation prothétique standard en première intention c. Nécessite un bilan orthodontique précoce 3. La mise en place ...

Auto évaluation 1. Les oligodonties
a. Correspondent à l’absence congénitale de 6 dents ou plus
b. Sont fréquemment de transmission intra-familiale autosomique récessive
c. Sont souvent liées à une mutation du gène WNT10A
2. Le traitement des oligodontie
a. Correspond à un traitement implantaire précoce en première intention
b. Correspond à une réhabilitation prothétique standard en première intention
c. Nécessite un bilan orthodontique précoce
3. La mise en place d’implants symphysaires en cours de croissance
a. Peut être réalisée à partir de l’âge de 6 ans
b. Peut être basée sur l’utilisation d’implants standards
c. Nécessite systématiquement l’utilisation de mini-implants

Réponses
Réponses
1. a, c ; 2. b, c ; 3 a, b

Voir
Les solutions prothétiques en cas de perte précoce des dents temporaires
RC n°3 Vol 28 (2017)

Les solutions prothétiques en cas de perte précoce des dents temporaires

Auto évaluation 1. La réhabilitation prothétique chez l’enfant doit : a. Permettre les fonctions oro-faciales b. Rétablir l’esthétique c. Maintenir l’espace 2. Les prothèses fixées : a. Peuvent se réaliser sur coiffes pédodontiques préformées b. Un suivi clinique au moins annuel est recommandé c. L’utilisation de bagues orthodontiques nues est recommandée sur dent saine et avec une portée limitée pour le remplacement de dents antérieures 3. Concernant la réalisation ...

Auto évaluation 1. La réhabilitation prothétique chez l’enfant doit :
a. Permettre les fonctions oro-faciales
b. Rétablir l’esthétique
c. Maintenir l’espace
2. Les prothèses fixées :
a. Peuvent se réaliser sur coiffes pédodontiques préformées
b. Un suivi clinique au moins annuel est recommandé
c. L’utilisation de bagues orthodontiques nues est recommandée sur dent saine et avec une portée limitée pour le remplacement de dents antérieures
3. Concernant la réalisation d’une prothèse adjointe amovible :
a. Une empreinte secondaire n’est pas toujours nécessaire
b. On peut lui adjoindre un vérin médian pour suivre la croissance et/ou corriger une occlusion inversée
c. L’enregistrement de l’occlusion n’est pas nécessaire en denture mixte

Réponses
Réponses
1. a, b, c ; 2. a, b, c ; 3. a, b, c.

Voir
Les différentes facettes de l’odontologie pédiatrique
RC n°3 Vol 28 (2017)

Les différentes facettes de l’odontologie pédiatrique

 Auto évaluation 1. Les facettes en matériaux composites sont particulièrement indiquées : a. pour des défauts touchant plusieurs dents antérieures b. en première intention dans tous les cas où d’autres solutions ultra-conservatrices sont indiquées c. pour des défauts relativement étendus sur les surfaces vestibulaires des dents d. pour des défauts très localisés de faible étendue 2. Les facettes en matériaux composites : a. peuvent être réalisées selon des techniques ...

 Auto évaluation
1. Les facettes en matériaux composites sont particulièrement indiquées :
a. pour des défauts touchant plusieurs dents antérieures
b. en première intention dans tous les cas où d’autres solutions ultra-conservatrices sont indiquées
c. pour des défauts relativement étendus sur les surfaces vestibulaires des dents
d. pour des défauts très localisés de faible étendue
2. Les facettes en matériaux composites :
a. peuvent être réalisées selon des techniques directes, indirectes, semi-directes, ou via des facettes préfabriquées
b. constituent des solutions thérapeutiques systématiquement relativement invasives
c. doivent toujours atteindre le rebord gingival
d. peuvent constituer une solution de seconde intention en cas d’échec thérapeutique avec des solutions ultraconservatrices
3. Quelles affirmations vous semblent exactes ?
a. lorsqu’un îlot dentinaire est apparent, un protocole de scellement immédiat de la dentine est nécessaire
b. il est nécessaire d’envisager la thérapeutique d’un point de vue global et de vérifier que le maintien d’une dimension verticale postérieure est assuré
c. les facettes sont en général scellées
d. le collage sur un émail hypominéralisé est aussi efficace que sur l’émail sain
Réponses en dernière page

Réponses
Réponses
1. a, c ; 2. c, d ; 3. a, b.

Voir
CFAO et restauration de dents permanentes avec anomalies de structure
RC n°3 Vol 28 (2017)

CFAO et restauration de dents permanentes avec anomalies de structure

Auto évaluation 1. Concernant les étapes de CFAO (vrai ou faux) : a. L’empreinte optique est difficile à réaliser chez l’enfant qui doit rester immobile pendant tout le temps de la prise d’empreinte b. La morphologie de la pièce prothétique est proposée par le logiciel, puis le praticien peut la retravailler si nécessaire c. La fabrication de la pièce prothétique se fait dans la séance 2. En termes de biocompatibilité (vrai ou faux) : a. Les composites usinables sont plus ...

Auto évaluation
1. Concernant les étapes de CFAO (vrai ou faux) :
a. L’empreinte optique est difficile à réaliser chez l’enfant qui doit rester immobile pendant tout le temps de la prise d’empreinte
b. La morphologie de la pièce prothétique est proposée par le logiciel, puis le praticien peut la retravailler si nécessaire
c. La fabrication de la pièce prothétique se fait dans la séance
2. En termes de biocompatibilité (vrai ou faux) :
a. Les composites usinables sont plus favorables que les composites directs
b. Les composites usinables sont plus favorables
que les céramiques usinables
c. Les composites usinables sont plus favorables
que les CPP en NiCr
Réponses page suivante

Réponses
Réponses :
1a (f), 1b (v), 1c (v) ; 2a (v), 2b (f), 2c (v)

Voir
Restaurations esthétiques  des molaires temporaires par CFAO
RC n°3 Vol 28 (2017)

Restaurations esthétiques des molaires temporaires par CFAO

Auto évaluation 1. Les molaires temporaires très délabrées peuvent être restaurées durablement par : a. des CPP b. des couronnes zircone c. des restaurations par CFAO d. des CVI 2. Les onlays CFAO sont : a. plus délabrants que les CPP b. moins esthétiques que les CPP c. plus coûteux que les CPP 3. L’utilisation de la CFAO permet : a. une thérapeutique sur mesure b. de soigner tous nos jeunes patients c. de restaurer des dents avec des lésions sous-gingivales Réponses page suivante ...

Auto évaluation
1. Les molaires temporaires très délabrées peuvent être restaurées durablement par :
a. des CPP
b. des couronnes zircone
c. des restaurations par CFAO
d. des CVI
2. Les onlays CFAO sont :
a. plus délabrants que les CPP
b. moins esthétiques que les CPP
c. plus coûteux que les CPP
3. L’utilisation de la CFAO permet :
a. une thérapeutique sur mesure
b. de soigner tous nos jeunes patients
c. de restaurer des dents avec des lésions sous-gingivales
Réponses page suivante

Réponses
Réponses
1. a, b, c ; 2. c ; 3. a

Voir
Couronnes pédiatriques préformées esthétiques
RC n°3 Vol 28 (2017)

Couronnes pédiatriques préformées esthétiques

Auto évaluation 1. Les Couronnes à incrustation (CPPi) sont : a. des couronnes pédiatriques préformées métalliques (CPPm) dont la facette en composite est réalisée in situ par le praticien b. enclipetables comme les CPPm c. stérilisables à froid d. les seules CPP esthétiques recommandées par l’Association Américaine d’Odontologie Pédiatrique. 2. Les CPP zircone (CPPz), a. correspondent aux CPP actuellement les plus esthétiques sur le marché b. leur protocole de préparation ...

Auto évaluation
1. Les Couronnes à incrustation (CPPi) sont :
a. des couronnes pédiatriques préformées métalliques (CPPm) dont la facette en composite est réalisée in situ par le praticien
b. enclipetables comme les CPPm
c. stérilisables à froid
d. les seules CPP esthétiques recommandées par l’Association Américaine d’Odontologie Pédiatrique.
2. Les CPP zircone (CPPz),
a. correspondent aux CPP actuellement les plus esthétiques sur le marché
b. leur protocole de préparation des dents est significativement différent selon les fabricants
c. peu de teintes sont disponibles
d. elles sont facilement adaptables en bouche
3. Comparaison des CPPi et CPPz :
a. la durée de rétention de ces deux types de CPP esthétiques est comparable
b. après un suivi de 4 ans, les couronnes ont le même rendu esthétique
c. le risque de fracture des CPPi est plus élevé que celui des CPPz
d. le prix des CPPz est plus élevé que celui des CPPi

Réponses
Réponses
1. c ; 2. c ; 3. a, c

Voir
La couronne préformée métallique en odontologie pédiatrique
RC n°3 Vol 28 (2017)

La couronne préformée métallique en odontologie pédiatrique

Auto évaluation 1. Les CPP métalliques : a. sont récemment apparues sur le marché b. demandent un temps de travail important c. sont à base de nickel-chrome 2. Les CPP métalliques sont indiquées : a. uniquement sur les dents temporaires b. uniquement pour la gestion des lésions carieuses c. pour la réalisation de mainteneurs d’espace 3. La taille de préparation : a. préserve la face vestibulaire b. préserve la face occlusale c. demande un congé périphérique 4. La technique ...

Auto évaluation
1. Les CPP métalliques :
a. sont récemment apparues sur le marché
b. demandent un temps de travail important
c. sont à base de nickel-chrome
2. Les CPP métalliques sont indiquées :
a. uniquement sur les dents temporaires
b. uniquement pour la gestion des lésions carieuses
c. pour la réalisation de mainteneurs d’espace
3. La taille de préparation :
a. préserve la face vestibulaire
b. préserve la face occlusale
c. demande un congé périphérique
4. La technique de Hall repose sur :
a. l’éviction complète du tissu carieux
b. l’absence d’anesthésie locale
c. une coopération importante du patient
Réponses page suivante

Réponses
1. c ; 2. c ; 3. a ; 4. b

Voir
L’apport du numérique à l’orthodontie
RC n°2 Vol 28 (2017)

L’apport du numérique à l’orthodontie

Auto évaluation 1. A propos des modèles d’études numériques a. Ils sont produits par une caméra intrabuccale b. Ils sont aussi précis et fiables que des modèles en plâtre c. A partir de ces modèles, il est possible de réaliser une simulation de traitement avec une réduction amélaire interproximale 2. Les objectifs de traitement visuel a. En 2D, ils donnent une bonne estimation au patient du résultat pouvant être obtenu b. En 3D, il permet aussi un visuel du résultat ...

Auto évaluation
1. A propos des modèles d’études numériques
a. Ils sont produits par une caméra intrabuccale
b. Ils sont aussi précis et fiables que des modèles
en plâtre
c. A partir de ces modèles, il est possible de réaliser
une simulation de traitement avec une réduction amélaire interproximale
2. Les objectifs de traitement visuel
a. En 2D, ils donnent une bonne estimation au patient
du résultat pouvant être obtenu
b. En 3D, il permet aussi un visuel du résultat obtenu
au niveau des tissus mous
c. Avec certaines des applications, il est possible d’effectuer une gouttière chirurgicale finale mais pas
une gouttière intermédiaire dans les cas de chirurgie bi-maxillaire
3. Les aligneurs
a. Il n’existe qu’un seul système permettant d’obtenir
un bon résultat
b. Il existe des limites dans leurs indications
c. Aucun collage sur les faces vestibulaires n’est nécessaire

Réponses
Réponses :
1. b, c ; 2. a, b, ; 3. b

Voir
Voir +
07/12/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté Robion (84), cabinet dentaire bon CA, cherche collaborateur. Poste déjà en place. Tél. 04 90 76 60 02 ou Email : jsourdive@yahoo.com
26/10/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté Aude, cabinet dentaire libéral d'approche globale (gros plateau technique, cherche collaborateur (3 à 4 jours semaine). Formation assurée. Tél. 04 ...
06/12/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté Cherche remplaçant, à partir de début janvier pour 3 mois minimum. Nord Ardèche. Email : martine.chabry@orange.fr
06/12/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Standing Victor-Hugo, cause retraite 3 ans, cherche collaborateur et rachat murs. Email : chirdent110@gmail.com
15/11/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté Union des Mutuelles de France Savoie, recrute pour ses deux Centres (73), Albertville et Challes-les-Eaux (création d’un nouveau centre avec bloc ...
Toutes les annonces

Dernière parution

Prescription : infection, inflammation, douleurs... Sommaire Je m'abonne