Réalités Cliniques

Réalités Cliniques

La référence du praticien généraliste
4 numéros par an

Acheter/s'abonner

Sommaire

Articles

Numéros précédents

Bibliographie

Evaluations

Espace auteurs

Articles

Rechercher
Rechercher

lancer la recherche

L’apport du numérique à l’orthodontie

L’apport du numérique à l’orthodontie

RC - Année : 2017 - Volume : 28 RC - Année : 2017 - Volume : 28 - Numéro : 2 - Page : 101-107
12,00€ Acheter En savoir +
Résumé
Le numérique est de plus en plus présent dans notre vie quotidienne et professionnelle. Un aperçu des technologies les plus utilisées actuellement sera présenté dans cet article :
• les logiciels de simulation du positionnement final des dents et des tissus mous en 2D, en 3D,
• le collage indirect : largement répandu, il utilise aujourd’hui la CFAO ce qui facilite les étapes de laboratoire et augmente la précision,
• les aligneurs : exploitant l’imagerie en 3D, la CFAO et les techniques de modélisation, les systèmes d’aligneurs se sont énormément développés ces dernières années,
• enfin, nous évoquerons les robots pliant les arcs orthodontiques de finitions.

Implication clinique
Cet article expose les changements principaux dans la pratique orthodontique liés aux nouvelles technologies : logiciels de simulation, collage indirect, aligneurs et réalisation de fil robotisé. Auteurs : Christopher Theodosi
BDSc, Hons, Melbourne, Australia. MSD, St Louis, USA. Diplomate of the American Board of Orthodontics Wong Alwyn
BDSc, Hons, Melbourne, Australia D.C.D Orth (Melb), M. Orth (RCSEd), MRACDS (Orth)
12,00€ Acheter Réduire
Thérapeutiques accélératrices du déplacement dentaire orthodontique : où en est-on en 2016 ?

Thérapeutiques accélératrices du déplacement dentaire orthodontique : où en est-on en 2016 ?

RC - Année : 2017 - Volume : 28 RC - Année : 2017 - Volume : 28 - Numéro : 2 - Page : 109-115
12,00€ Acheter En savoir +
Résumé
Cet article propose une mise au point - à destination des chirurgiens-dentistes omnipraticiens - sur l’état des données scientifiques actuelles concernant les différentes thérapeutiques accélératrices du déplacement dentaire orthodontique, qu’il s’agisse de techniques chirurgicales, physiques ou pharmacologiques. La connaissance de ces thérapeutiques devrait permettre une meilleure communication entre le chirurgien-dentiste traitant et l’orthodontiste ainsi qu’une amélioration de la prise en charge orthodontique pluridisciplinaire proposée aux patients.

Implication clinique
À l’heure actuelle, le déplacement dentaire orthodontique peut être accéléré en pratique quotidienne via le recours aux corticotomies alvéolaires, à la thérapie laser ou aux vibrations mécaniques, qui font partie intégrante de l’arsenal thérapeutique de l’orthodontiste. Auteurs : Jean-Baptiste Charrier
Chirurgie de la face. Ancien Professeur des Universités Pratique privée, Paris
Louis-Charles Roisin
Orthodontie, Pratique privée, Paris
Nathan Moreau
AHU en Chirurgie Orale. Faculté de Chirurgie Dentaire Université Paris Descartes, Montrouge Service d’odontologie. Hôpital Bretonneau, AP-HP, Paris
12,00€ Acheter Réduire
Comment l’orthodontie favorise  la régénération  des lésions parodontales ?

Comment l’orthodontie favorise la régénération des lésions parodontales ?

RC - Année : 2017 - Volume : 28 RC - Année : 2017 - Volume : 28 - Numéro : 2 - Page : 117-127
12,00€ Acheter En savoir +
Résumé
Les migrations dentaires secondaires consécutives aux parodontites représentent un motif de consultation important. Les thérapeutiques orthodontiques peuvent remédier à ces déplacements mais ne peuvent le faire que dans un contexte de parodonte assaini. Ces malpositions sont souvent associées à des lésions intra-osseuses qu’il convient de traiter par des techniques de régénération parodontale. Les processus biologiques mis en jeu dans la cicatrisation des traitements parodontaux sont proches de ceux induits par le remodelage osseux orthodontique. L’association de ces principes thérapeutiques permet d’agir de façon synergique sur la résolution des lésions osseuses et sur le repositionnement correct des structures dentaires. Les différents moyens orthodontiques fixes ou amovibles sont discutés et le moment de leur mise en œuvre sera fonction de la réponse biologique parodontale.

Implication clinique
L’orthodontie a toute sa place dans une thérapeutique parodontale afin d’optimiser le résultat clinique et sa pérennité. Auteurs : Jean-Marc Glise
ex-Assistant Hospitalier Universitaire en Parodontologie. Exercice privé, Toulon.
12,00€ Acheter Réduire
Le diagnostic muco-gingival en orthodontie : avant, pendant, après. Quand faut-il intervenir ?

Le diagnostic muco-gingival en orthodontie : avant, pendant, après. Quand faut-il intervenir ?

RC - Année : 2017 - Volume : 28 RC - Année : 2017 - Volume : 28 - Numéro : 2 - Page : 129-138
12,00€ Acheter En savoir +
Résumé
Lorsqu’un traitement orthodontique est indiqué, un examen minutieux du parodonte profond et superficiel est indispensable pour déceler les situations à risque sur le plan muco-gingival ou les lésions éventuellement déjà présentes. Selon la nature des défauts muco-gingivaux à corriger, la chirurgie plastique parodontale peut être indiquée avant, pendant ou à la fin de la thérapeutique orthodontique. L’évaluation et la classification des lésions muco-gingivales a pour objectif d’élaborer un plan de traitement parodontal et orthodontique cohérent qui permet d’éviter l’apparition ou l’aggravation de défauts muco-gingivaux en lien avec les mouvements orthodontiques à risque pour le parodonte.

Implication clinique
Les examens parodontaux pré-, per- et postorthodontiques ont pour objectif le diagnostic précoce de lésions muco-gingivales, et d’indiquer le moment approprié de leur correction par des techniques de chirurgie plastique parodontale. Auteurs : Marion Pignoly
AHU, Parodontologie. Exercice privé à Marseille
Virginie Monnet-Corti
PU-PH. Service d’odontologie de la Timone Assistance Publique
Hôpitaux de Marseille. Faculté d’odontologie de Marseille
Aix-Marseille Université
12,00€ Acheter Réduire
Parodontite sévère : quand l’orthodontie et les traitements biomimétiques redonnent le sourire

Parodontite sévère : quand l’orthodontie et les traitements biomimétiques redonnent le sourire

RC - Année : 2017 - Volume : 28 RC - Année : 2017 - Volume : 28 - Numéro : 2 - Page : 139-148
12,00€ Acheter En savoir +
Résumé
Les patients atteints de parodontites sont amenés à suivre des traitements pluridisciplinaires. En effet, le traitement parodontal peut être complété par un traitement orthodontique, réalisable sans crainte sur des dents ayant un parodonte réduit, à condition qu’il soit assaini et strictement maintenu tout au long des déplacements, ce qui peut même entraîner des effets bénéfiques sur les tissus parodontaux. Pour répondre à une demande esthétique croissante de ces patients, il est recommandé de s’appuyer sur les concepts du gradient thérapeutique. L’orthodontie, alliée à la chirurgie muco-gingivale, fait partie des thérapeutiques très conservatrices, et peut permettre d’aligner les collets ou les bords libres, de fermer les diastèmes secondaires, ou encore d’avoir une action sur la hauteur de la papille inter-dentaire. Lorsque l’orthodontie et la parodontie ne suffisent pas, une prise en charge esthétique restauratrice peut être proposée selon les principes de biomimétisme, avec des étapes clés de diagnostic pré-opératoire pour guider le praticien dans les choix les plus pertinents.

Implication clinique
Le traitement des patients atteints de parodontites est souvent pluridisciplinaire. Allier parodontie, orthodontie et traitements biomimétiques est incontournable, ce qui implique un diagnostic initial précis et une planification thérapeutique coordonnée et efficace entre les différents intervenants. Auteurs : Mathilde Jalladaud
Diplôme Universitaire de Parodontie Clinique, Master de Biologie Cellulaire Physiologie Pathologie spécialité Parodontie. Faculté de chirurgie dentaire, Université Paris Descartes Exercice libéral, Paris
Corinne Lallam
Ancienne AHU. Chargée d’enseignement. Faculté de chirurgie dentaire, Université Paris Descartes Exercice libéral, Boulogne
12,00€ Acheter Réduire
Chronologie du plan de traitement : paro, ortho, implanto

Chronologie du plan de traitement : paro, ortho, implanto

RC - Année : 2017 - Volume : 28 RC - Année : 2017 - Volume : 28 - Numéro : 2 - Page : 149-158
12,00€ Acheter En savoir +
Résumé
L’orthodontie et l’implantologie sont aujourd’hui deux disciplines étroitement liées. L’intégration de l’orthodontie dans le plan de traitement global implantaire peut être un complément précieux pour améliorer les résultats esthétiques et fonctionnels. Par les remaniements tissulaires qu’elle génère et les mouvements dentaires possibles, l’orthodontie devient une alternative non chirurgicale permettant le développement et l’aménagement du site implantaire. À l’inverse, de par son ostéointégration, l’implantologie repousse également les limites de l’orthodontie, en offrant un ancrage fixe absolu dans certains mouvements parfois difficiles voire impossibles à mettre en œuvre à l’aide de dispositifs classiques. Néanmoins, quel que soit l’ordre du traitement, le succès des résultats cliniques ne sera assuré que par le maintien d’un parodonte sain tout au long de la prise en charge du patient.

Implication clinique
La maîtrise technique ainsi que la fiabilité de ces deux domaines de l’odontologie que sont l’implantologie et l’orthodontie font que l’un des deux peut être exploité au service de l’autre dans l’objectif d’optimiser les résultats tant fonctionnels qu’esthétiques de nos patients. Auteurs : Sylvie Pereira
DU de Parodontie Clinique Paris V Attachée du Service de Parodontologie. Groupe Hospitalier Albert-Chenevier Henri Mondor, Pratique privée limitée à la parodontologie, Paris
Hadi Antoun
Pratique privée limitée à la parodontologie et l’implantologie, Paris. Fondateur de l’IFCIA (Institut de Formation en Chirurgie Implantaire Avancée).
12,00€ Acheter Réduire
Empreinte secondaire et enregistrement de la relation intermaxillaire en PAC : approche neuromusculaire

Empreinte secondaire et enregistrement de la relation intermaxillaire en PAC : approche neuromusculaire

RC - Année : 2017 - Volume : 28 RC - Année : 2017 - Volume : 28 - Numéro : 1 - Page : 71-79
12,00€ Acheter En savoir +
Résumé
La réhabilitation prothétique de l’édenté total constitue un véritable challenge thérapeutique pour le praticien. Sa réalisation, bien que parfaitement codifiée, présente des étapes qui peuvent se révéler complexes pour l’omnipraticien. De nouvelles technologies peuvent faciliter certaines d’entre elles, et, de fait, améliorer la prédictibilité du résultat.
Le matériel décrit dans cet article (système K7® Myotronic) consiste en une série de tests diagnostiques incluant la neurostimulation transcutanée (TENS), l’électromyographie et l’enregistrement électronique des mouvements mandibulaires. Il permet de proposer d’autres approches pour les étapes de l’empreinte secondaire et de l’enregistrement du rapport maxillo-mandibulaire.

Implication clinique Les avancées technologiques doivent permettre d’améliorer les soins dans tous les domaines. Pour la PAC les étapes de la détermination de la DVO et de l’enregistrement du rapport maxillo-mandibulaire peuvent se faire à l’aide du système K7® (Myotronic). Auteurs : Christophe Ghrenassia
PH, Ancien AHU Chargé d’enseignement Faculté de chirurgie dentaire de Toulouse, Exercice libéral, Portet sur Garonne

Jean-Claude Combadazou
Docteur en sciences odotologiques, Chargé d’enseignement Faculté de chirurgie dentaire de Toulouse, Exercice libéral, Portet sur Garonne

Antoine Galibourg
Ancien AHU Chargé d’enseignement Faculté de chirurgie dentaire de Toulouse, Exercice libéral, Portet sur Garonne
12,00€ Acheter Réduire
L’usinage des bases prothétiques en prothèse amovible complète

L’usinage des bases prothétiques en prothèse amovible complète

RC - Année : 2017 - Volume : 28 RC - Année : 2017 - Volume : 28 - Numéro : 1 - Page : 64-70
12,00€ Acheter En savoir +
Résumé
La révolution numérique s’amorce en prothèse amovible complète et aujourd’hui l’équipe praticien-prothésiste dispose de différents systèmes CFAO dédiés. Même si actuellement seules les étapes de laboratoire sont numériques, cette évolution technologique permet de redonner un élan à cette discipline parfois délaissée par les plus jeunes car souvent qualifiée de difficile et d’ingrate. Après une revue de littérature, cet article vise à démontrer la qualité des prothèses complètes usinées. Il faut toutefois bien respecter les différentes étapes du traitement. Cet article permet également de découvrir ou redécouvrir la technique d’enregistrement intra-oral à point d’appui central de la relation maxillo-mandibulaire, technique présente dans la majorité des systèmes CFAO conçus pour la prothèse complète.

Implication clinique
La fabrication numérique de prothèses complètes permet d’améliorer la prévisibilité des résultats du traitement tout en réduisant le nombre de rendez-vous des patients. L’aspect novateur incite certains patients à une collaboration accrue avec une meilleure acceptation de la prothèse. Auteurs : Catherine Millet
PU-PH. Faculté d’Odontologie. Université Claude Bernard Lyon 1
Service d’Odontologie. Hospices Civils de Lyon.
Guillaume Bonnet
AHU Faculté d’Odontologie. Université Clermont-Auvergne.
Service d’Odontologie. CHU Estaing Clermont-Ferrand.
12,00€ Acheter Réduire
La prothèse partielle à châssis métallique : de l’empreinte optique  à la fabrication additive

La prothèse partielle à châssis métallique : de l’empreinte optique à la fabrication additive

RC - Année : 2017 - Volume : 28 RC - Année : 2017 - Volume : 28 - Numéro : 1 - Page : 45-55
12,00€ Acheter En savoir +
RÉSUMÉ : La réalisation d’une prothèse amovible partielle à châssis comporte diverses étapes cliniques, parmi lesquelles des empreintes primaires, puis secondaires, qui donnent lieu à un modèle de travail. Les matériaux à empreintes conventionnels présentent des inconvénients liés à leurs propriétés intrinsèques et à leur manipulation, pouvant générer une succession de défauts. Ces derniers, accumulés, entrainent une inexactitude du modèle de travail, et, de ce fait, une prothèse inadaptée. Cet article présente les avantages et les inconvénients de la réalisation d’une prothèse amovible partielle à châssis métallique par le biais d’une chaîne numérique quasi-totale. En particulier, la réalisation des empreintes primaires et secondaires par enregistrement optique intra-oral, associé ou non à un enregistrement physico-chimique complémentaire des secteurs édentés, y sont détaillés. Enfin, la mise en forme de l’armature métallique par procédé additif, et la finition des bases grâce à un modèle de travail imprimé constituent la fin de cette chaîne prothétique.

IMPLICATION CLINIQUE : L’empreinte optique intra-orale permet de s’affranchir des matériaux d’empreinte conventionnels, en particulier pour l’enregistrement des secteurs dentés et de leurs coronoplasties. Seules les zones édentées nécessitant un enregistrement plus compressif doivent encore faire l’objet d’une approche conventionnelle complémentaire. Auteurs : Sébastien Baixe*
Ancien AHU
Elise Pilavyan* AHU
Philippe Kress** Prothésiste dentaire
Corinne Taddei* PU-PH Olivier Etienne* MCU-PH * Département de Prothèses, Faculté de chirurgie dentaire de Strasbourg ** Laboratoire de prothèses dentaires Flecher, Strasbourg
12,00€ Acheter Réduire
Voir +
03/07/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Chelles 77 centre-ville, retraite fin 2017 cède cabinet dentaire avec ou sans les murs, petit prix. Tél. 06 11 22 93 54. Email : ...
10/07/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Deauville 14, cause retraite, cabinet omnipratique associé à implantologue exclusif. Email : dadscar@free.fr
18/07/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Dans 47 zone ZRR cadre de vie exceptionnelle, urgent vends cabinet dentaire, cause décès. 2 salles de soin, 1 salle de stérilisation, matériel ...
19/07/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Sud Lubéron 84, retraite cabinet climatisé 2 fauteuils Julie assistante avec ou sans les murs, RdC, jardin. Tél. 06 51 82 53 27.
27/06/2017 - DIVERS Paris 20e, rue Houdart (M° Père-Lachaise). Disponible août 2017. Loue local professionnel, médical ou paramédical, 3 pièces, 50m², RdC, 2 ...
Toutes les annonces

Dernière parution

Gestion pluridisciplinaire ortho-paro-implanto Sommaire Je m'abonne