L’entrée en vigueur du règlement arbitral est reportée

Revue Information Dentaire / 23/07/2017 L’entrée en vigueur du règlement arbitral est reportée

Un soulagement. Réunis, ensemble, au ministère de la Santé le 13 juillet, les trois syndicats dentaires, FSDL, CNSD et UD, ont appris de la bouche même de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, que l’entrée en vigueur du règlement arbitral sera « décalée » au 1er janvier 2019 « pour permettre aux partenaires conventionnels de négocier un accord dans les prochains mois ». Mais attention, le principe même d’un plafonnement du prix des soins prothétiques contre une revalorisation des soins reste intangible. C’est « un levier incontournable pour l’amélioration de la prise en charge des patients », rappelle le ministère de la Santé dans un communiqué du 13 juillet.

"Changement de paradigme"

La ministre a donc souhaité que le dialogue conventionnel reprenne avec les complémentaires santé et « en concertation avec l’ensemble des parties prenantes », notamment les prothésistes.
Objectifs : offrir à tous les Français d’ici à 2022 un accès à des offres de prothèses dentaires sans aucun reste à charge, conformément à la promesse du candidat Macron, et placer la prévention au cœur de la santé bucco-dentaire. Les syndicats, les CCDeLI, les étudiants, mais, au-delà, toute la filière, se réjouissent de cette annonce. « La ministre a annoncé qu’elle voulait un changement de paradigme en chirurgie-dentaire, se félicite l’Union Dentaire, le 13 juillet. La prochaine convention devra favoriser la prévention et les soins conservateurs, diminuer le recours à la prothèse, améliorer l’accès aux soins et permettre un reste à charge nul, pour un panier essentiel d’actes prothétiques dont les valeurs seront plafonnées. »

La FSDL « remercie la ministre pour son écoute et son accueil. Elle s’engage à supprimer le règlement arbitral pour laisser le temps nécessaire à une réforme globale. Elle a compris les enjeux et la nécessité d’une réforme de la prise en charge des soins bucco-dentaires et souhaite que l'ensemble de la filière dentaire puisse être entendu ».
Le plus dur commence donc peut-être. Car il faudra de nouveau négocier de longs mois sur des bases totalement nouvelles sans que l’on sache quelle sera la marge de manœuvre financière de l’assurance maladie et si les complémentaires santé seront mises à contribution de manière plus substantielle qu’aujourd’hui.

Revalorisations ACS maintenues au 1er octobre

Attention, les mesures permettant d’améliorer la couverture des bénéficiaires de la CMU-C et de faire bénéficier les bénéficiaires de l’ACS (1,3 million de personnes) de tarifs plafonnés sur les prothèses dentaires entreront en vigueur comme prévu au 1er octobre prochain.



Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

La CAPS appelle à manifester<br/>le 2 décembre à Paris

La CAPS appelle à manifester
le 2 décembre à Paris

La Coordination Asyndicale des Professionnels de Santé (CAPS) organise une manifestation le 2 décembre à Paris (horaire et lieu encore inconnus).   Cette « coordination spontanée », issue d’une « union d’idée » entre l’UFML-Asso (Union Française pour une Médecine Libre) et les CCDELIs (Cellules de Coordination des Dentistes Libéraux), appelle à « un rassemblement de ...

Politique de santé 20/10/2017
Deuxième séance :  tarifs et prévention

Deuxième séance : tarifs et prévention

Les syndicats dentaires se sont retrouvés, le 13 octobre, pour une nouvelle séance de négociations conventionnelles avec l’Assurance maladie et les complémentaires santé. Chacun a présenté ses principales propositions en matière de tarifs et de prévention, entrant ainsi dans le vif du sujet. Les trois syndicats font le compte rendu de ce rendez-vous sur leurs sites Internet respectifs et ...

Politique de santé 20/10/2017A
Le PLFSS 2018 prévoit 4,2 milliards d’économie sur l’assurance maladie

Le PLFSS 2018 prévoit 4,2 milliards d’économie sur l’assurance maladie

Le Projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) présenté par la ministre de la Santé Agnès Buzyn le 28 septembre prévoit 4,16 milliards d’euros d’économie pour 2018 (déjà après 4 milliards en 2017 et 3,4 milliards en 2016). Objectif : contenir le déficit de la branche maladie à 800 millions d’euros. Pourtant, l’Objectif national de dépenses d’assurance ...

Politique de santé 10/10/2017A
04/10/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Proche banlieue Nord (92), métro Tram RER, cherche collaborateur(trice) en libéral mi-temps, poste principal, assistante. Tél. 06 06 60 10 39.
03/10/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Corbeil, cabinet dans quartier résidentiel + 20 ans en continuel développement. Grosse patientèle, nous souhaitons renforcer notre équipe avec un ...
03/10/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté Evreux 27000, SCM 3 praticiens omnipratique implantologie Cone Beam CFAO laboratoire de prothèse, cherche un praticien collaborateur avec ...
06/09/2017 - ASSISTANTES - OFFRES D'EMPLOIS Montignac Dordogne (24), recherche assistante qualifiée pour travail à 4 mains. Email : fauteuil.docimbault@yahoo.fr
21/09/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Dans 68, vends cabinet dentaire cause divorce. Tél. 06 13 92 89 23.
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°35 Vol.99 - 18 Octobre 2017 Sommaire Je m'abonne