L’entrée en vigueur du règlement arbitral est reportée

Revue Information Dentaire / 23/07/2017 L’entrée en vigueur du règlement arbitral est reportée

Un soulagement. Réunis, ensemble, au ministère de la Santé le 13 juillet, les trois syndicats dentaires, FSDL, CNSD et UD, ont appris de la bouche même de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, que l’entrée en vigueur du règlement arbitral sera « décalée » au 1er janvier 2019 « pour permettre aux partenaires conventionnels de négocier un accord dans les prochains mois ». Mais attention, le principe même d’un plafonnement du prix des soins prothétiques contre une revalorisation des soins reste intangible. C’est « un levier incontournable pour l’amélioration de la prise en charge des patients », rappelle le ministère de la Santé dans un communiqué du 13 juillet.

"Changement de paradigme"

La ministre a donc souhaité que le dialogue conventionnel reprenne avec les complémentaires santé et « en concertation avec l’ensemble des parties prenantes », notamment les prothésistes.
Objectifs : offrir à tous les Français d’ici à 2022 un accès à des offres de prothèses dentaires sans aucun reste à charge, conformément à la promesse du candidat Macron, et placer la prévention au cœur de la santé bucco-dentaire. Les syndicats, les CCDeLI, les étudiants, mais, au-delà, toute la filière, se réjouissent de cette annonce. « La ministre a annoncé qu’elle voulait un changement de paradigme en chirurgie-dentaire, se félicite l’Union Dentaire, le 13 juillet. La prochaine convention devra favoriser la prévention et les soins conservateurs, diminuer le recours à la prothèse, améliorer l’accès aux soins et permettre un reste à charge nul, pour un panier essentiel d’actes prothétiques dont les valeurs seront plafonnées. »

La FSDL « remercie la ministre pour son écoute et son accueil. Elle s’engage à supprimer le règlement arbitral pour laisser le temps nécessaire à une réforme globale. Elle a compris les enjeux et la nécessité d’une réforme de la prise en charge des soins bucco-dentaires et souhaite que l'ensemble de la filière dentaire puisse être entendu ».
Le plus dur commence donc peut-être. Car il faudra de nouveau négocier de longs mois sur des bases totalement nouvelles sans que l’on sache quelle sera la marge de manœuvre financière de l’assurance maladie et si les complémentaires santé seront mises à contribution de manière plus substantielle qu’aujourd’hui.

Revalorisations ACS maintenues au 1er octobre

Attention, les mesures permettant d’améliorer la couverture des bénéficiaires de la CMU-C et de faire bénéficier les bénéficiaires de l’ACS (1,3 million de personnes) de tarifs plafonnés sur les prothèses dentaires entreront en vigueur comme prévu au 1er octobre prochain.



Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

Le PLFSS définitivement adopté

Le Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) a été définitivement adopté le 4 décembre par un ultime vote de l’Assemblée nationale. Application du règlement arbitral le 1er janvier 2019 sans accord conventionnel trouvé à cette date, extension de l’obligation vaccinale (11 vaccins), taxes sur les boissons sucrées, fin du RSI et augmentation de la CSG sont quelques-unes des principales mesures de ce texte qui prévoit de ramener le déficit de la Sécurité sociale à 2,2 milliards d’euros.

Politique de santé 12/12/2017

Le déficit de la protection sociale se résorberait encore en 2016

Selon des chiffres encore provisoires publiés le 30 novembre par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), le déficit de la protection sociale continuerait de se résorber : il serait ramené à 3,9 milliards d’euros en 2016, contre 5,1 milliards en 2015 et 7,7 milliards en 2014.   Pourtant, les prestations de protection sociale, qui représentent à elles seules 94 % du total des dépenses (714 milliards d’euros en 2016) augmenteraient de 1,8 % après ...

Politique de santé 11/12/2017A
Appréciations divergentes sur le zéro reste à charge

Appréciations divergentes sur le zéro reste à charge

« On n'est pas là pour offrir des montures Chanel à tout le monde ou des verres antireflet qui filtrent la lumière bleue. » Devant l’Association des journalistes de l’information sociale (AJIS) le 21 novembre, c’est par l’ironie que la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a de nouveau fait comprendre que l’idée du Président de la République d’un reste à charge zéro en optique, dentaire ...

Politique de santé 04/12/2017A
19/11/2017 - ASSOCIATIONS Proximité Aix en Provence, 2 praticiens proposent activité dans quartier médicalisé, patientèle intéressé pour soins élaborés. Tél. 06 73 10 ...
13/12/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté Cabinet d'orthodontie, pratiquant les techniques Damon, Invisalign et linguale (Win) cherche collaborateur salarié. Tél. 06 25 43 09 85.
28/09/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Cause départ province, cède cabinet Trocadéro Victor-Hugo 75116 Paris, très belle adresse, travaux de qualité et patientèle fidèle et de bon ...
06/12/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Standing Victor-Hugo, cause retraite 3 ans, cherche collaborateur et rachat murs. Email : chirdent110@gmail.com
08/11/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté La Ciotat 13, vends cabinet 39 ans dans immeuble médical, parking, aux normes 70m2, très bien placé au 06 19 25 85 01.
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°42 Vol.99 - 13 Décembre 2017 Sommaire Je m'abonne