Emmanuel Macron attendu sur le règlement arbitral

Revue Information Dentaire / 10/05/2017
C’est donc Emmanuel Macron qui a été élu, le 7 mai, Président de la République. Parmi ses propositions santé, c’est surtout sur le remboursement des prothèses dentaires à 100 % que la profession le scrutera. Mais son ou sa ministre de la Santé est aussi attendu(e) de pied ferme par les syndicats dentaires sur le règlement arbitral et le plafonnement du prix des prothèses.
Emmanuel Macron attendu sur le règlement arbitral

Au sujet du plafonnement du prix des prothèses, le candidat Macron n’avait rien promis. « Nous ne pouvons que nous féliciter de la revalorisation de certains soins conservateurs et de l’introduction du remboursement d’actes nouveaux, avait-il répondu à la CNSD en avril. Nous devrons renouer le dialogue avec l’ensemble des organisations représentatives pour mettre en œuvre notre projet, très ambitieux en matière de prévention et d’accessibilité aux soins prothétiques. » Renouer le dialogue…
 
« Dès la nomination du ministre de la Santé, nous solliciterons une entrevue afin de relancer les négociations conventionnelles et supprimer le règlement arbitral avant le 1er janvier 2018 », le prend au mot la FSDL dès le soir de l’élection, le 7 mai. La CNSD demandera également au nouveau ministre de la Santé « de revenir sur le funeste règlement arbitral et d’ouvrir de nouvelles négociations conventionnelles sur d’autres bases ». Le syndicat lui rappellera également que « le 100 % de prise en charge de la prothèse a un coût (2,4 milliards d’euros) qui ne devra pas être supporté par les chirurgiens-dentistes ».
 
C’est la mesure phare promise par En Marche ! en matière de santé : l’objectif d’une prise en charge à 100 % des lunettes, des prothèses dentaires et de l’audition, d’ici à 2022. « Nous réaliserons cet objectif sans augmenter le prix des mutuelles, précisait l’ancien candidat. Pour cela, nous favoriserons la concurrence, en instaurant notamment trois contrats types que devront proposer assureurs et mutuelles pour garantir la transparence et faciliter les comparaisons. »
 
De son côté, l’Union Dentaire « plus que jamais en ordre de marche pour contrer la mise en place de ce règlement arbitral », va « mettre les bouchées doubles ». Comme les deux autres syndicats, elle exhorte les praticiens à s’engager au sein des CCDELI, cellules de coordination et d’actions départementales asyndicales (www.ccdeli.fr), pour maintenir « une pression qui sera d’autant plus nécessaire après la mise en place du prochain gouvernement » et surtout dans l’optique des élections législatives du mois de juin.

Les points clés de la santé selon Macron

• Miser sur la prévention. « Il vaut mieux investir un euro aujourd’hui dans le préventif que cinq euros demain
dans le curatif ». Création d’un service sanitaire de trois mois pour 40 000 étudiants en santé dans les écoles et les entreprises (prévention et dépistage).
• 15 milliards d’euros d’économies sur cinq ans pour la Sécurité sociale grâce à « un rythme maîtrisé de progression des dépenses de santé ».
• Application d’un tiers-payant « généralisable, simple et efficace » après évaluation.
• Prise en charge à 100 % des lunettes, prothèses dentaires et d’audition, pour 2022.
• Ouverture du numerus clausus « injuste et inefficace ». Objectif : adapter les capacités de formation aux besoins de santé des territoires.
• Doubler le nombre de maison de santé au cours du quinquennat. Il y en a 800 aujourd’hui.
• Généralisation de la vente de médicaments à l’unité.
• Développement de la télémédecine.


Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

Service sanitaire

Service sanitaire

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a mis en place le 22 décembre le comité de pilotage de la mission « Service sanitaire ». Le service sanitaire prendra la forme d’un stage de 3 mois pour tous les étudiants en santé au cours de leur cursus. Ils mèneront des actions de prévention et de promotion de la santé, par exemple dans les écoles pour sensibiliser aux dangers du tabac ou dans les ...

Politique de santé 16/01/2018A
Plus de tirage au sort à l’Université

Plus de tirage au sort à l’Université

Dans une décision du 22 décembre, le Conseil d’État a annulé la circulaire du ministère de l’Enseignement supérieur prise le 24 avril autorisant le recours au tirage au sort pour l’accès à certaines filières universitaires, dont la PACES, première année commune aux études de santé.   Le tirage au sort ne peut « intervenir qu’à titre exceptionnel pour départager un ...

Politique de santé 11/01/2018A
Négociations conventionnelles : La Cnam fait des propositions sur la prévention

Négociations conventionnelles : La Cnam fait des propositions sur la prévention

Revalorisation des soins conservateurs. L’enveloppe globale sera de 806 millions d’euros au lieu des 797 millions prévus dans le règlement arbitral. Ce dernier est désormais dans la loi et s’appliquera dès le 1er janvier 2019 si les négociations échouent. La Cnam propose d’allouer 693 millions aux revalorisations sur les soins dont les inlays-onlays, les actes de prévention comme les ...

Politique de santé 21/12/2017A
05/12/2017 - MATERIELS Dans 77, vends ADEC fauteuil, kart radio, scyalitique : 5.000E au 06 24 98 85 41.
05/01/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté Nantes centre, recherche collaborateur(trice) jeudi vendredi samedi matin. Tél. 06 20 04 71 43.
13/12/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté Evian Les Bains, cabinet dentaire omnipratique implantologie, cherche collaborateur(trice) 3 jours/semaine. Tél. 06 50 98 16 77.
19/01/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Versailles centre-ville, cause retraite, vends cabinet bien équipé avec les murs 78m2, très bon potentiel, dérogation. Libre 1er août. Email : ...
08/01/2018 - PRATICIENS - DEMANDES D'EMPLOIS - Province et commauté Chirurgien dentiste en emploi cumul emploi retraite, cherche deux jours d’activité en salariat. Tél. 07 87 88 70 09.
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°1 Vol.100 - 17 Janvier 2018 Sommaire Je m'abonne