Après DentexiaCentres de santé : retour au régime déclaratif ?

Revue Information Dentaire / 14/04/2017

Il y a encore quelques semaines, le gouvernement semblait vouloir publier une ordonnance redonnant aux Agences Régionales de Santé (ARS) un pouvoir de contrôle a priori sur l’ouverture des centres de santé (lire id. n° 13 du 29 mars 2017). Il s’agissait d’éviter que ne se reproduisent les dérives du type Dentexia. Car, depuis 2009, et la loi HPST, une simple déclaration suffit pour ouvrir un centre. Or, la Conférence Nationale de Santé (CNS), un organisme consultatif placé auprès du ministre de la Santé (« le Parlement de la Santé ») veut faire reculer les pouvoirs publics. Dans un « avis » publié le 23 mars, le CNS estime notamment que ce projet entre en contradiction avec les engagements pris par le gouvernement qui prévoyait de « conforter la place des centres de santé ». Cette ordonnance créerait selon lui une distorsion avec les libéraux de santé qui, eux, n’auraient pas les mêmes contraintes à l’installation. Il propose donc que les centres de santé conservent leur régime déclaratif actuel.
 
Le lobbying des syndicats des centres de santé et surtout de la Fédération Nationale des Centres de Santé (FNCS), vent debout contre ce projet d’ordonnance, semble avoir payé… Le 11 avril, la CNSD annonce avoir réagi en interpellant par courrier la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS), en lui rappelant « que l’assainissement et la transparence des centres associatifs sont une obligation qui lui incombe ». « La DGOS doit intervenir au plus vite pour protéger la santé des Français », estime le syndicat.


Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

Le PLFSS définitivement adopté

Le Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) a été définitivement adopté le 4 décembre par un ultime vote de l’Assemblée nationale. Application du règlement arbitral le 1er janvier 2019 sans accord conventionnel trouvé à cette date, extension de l’obligation vaccinale (11 vaccins), taxes sur les boissons sucrées, fin du RSI et augmentation de la CSG sont quelques-unes des principales mesures de ce texte qui prévoit de ramener le déficit de la Sécurité sociale à 2,2 milliards d’euros.

Politique de santé 12/12/2017

Le déficit de la protection sociale se résorberait encore en 2016

Selon des chiffres encore provisoires publiés le 30 novembre par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), le déficit de la protection sociale continuerait de se résorber : il serait ramené à 3,9 milliards d’euros en 2016, contre 5,1 milliards en 2015 et 7,7 milliards en 2014.   Pourtant, les prestations de protection sociale, qui représentent à elles seules 94 % du total des dépenses (714 milliards d’euros en 2016) augmenteraient de 1,8 % après ...

Politique de santé 11/12/2017A
Appréciations divergentes sur le zéro reste à charge

Appréciations divergentes sur le zéro reste à charge

« On n'est pas là pour offrir des montures Chanel à tout le monde ou des verres antireflet qui filtrent la lumière bleue. » Devant l’Association des journalistes de l’information sociale (AJIS) le 21 novembre, c’est par l’ironie que la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a de nouveau fait comprendre que l’idée du Président de la République d’un reste à charge zéro en optique, dentaire ...

Politique de santé 04/12/2017A
04/12/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté Chambéry 73, cabinet haut standing implantologie parodontologie cherche collaborateur salarié en vue association. Email : gdurifcab@orange.fr
29/11/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Lille centre, cause départ en retraite fin 06/2018 vend cabinet avec murs. Cabinet bien équipé, informatique Visiodent, 2 salles de soins. ...
25/10/2017 - CABINETS ACHATS LOCATIONS - Paris et banlieue Cherche gros cabinet ou centre dentaire à racheter, en Ile de France pour praticien sérieux, ayant 35 ans d’expérience. Tél. 06 22 10 22 10.
04/12/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Paris proche Montmartre, cabinet omnipratique recherche collaborateur(trice) à temps partiel dans la perspective d'une cession. Tél. 06 24 50 50 50.
19/11/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Urgent, vends cabinet 1h Paris ouest dans SCM 2 praticiens, Visiodent, assistantes, CA 500KE sur 4 jours, possibilité avec murs. Tél. 06 73 80 77 ...
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°42 Vol.99 - 13 Décembre 2017 Sommaire Je m'abonne