ConventionContre le règlement arbitral, la mobilisation continue

Revue Information Dentaire / 22/03/2017 Contre le règlement arbitral, la mobilisation continue

Connaissez-vous les CCDELI ? Les Cellules de coordination des dentistes libéraux sont des structures asyndicales, apolitiques et non ordinales qui se créent jour après jour dans les départements. Il s’agit de regrouper les praticiens volontaires pour mobiliser leurs confrères et coordonner au plus près du terrain les actions nécessaires pour contrer le règlement arbitral. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Une quinzaine de départements ont déjà créé leur structure (voir les coordonnées ici : http://bit.ly/2nisrMM).
Les syndicats soutiennent ces mouvements et se mobilisent eux aussi. La FSDL propose dans l’immédiat d’établir une feuille de soins papier à l’encre verte (impossible à scanner) pour chaque patient et « pour l’acte le moins cher de la séance de soins, afin d’encombrer les CPAM sans pénaliser les patients, ni devoir faire une avance de trésorerie importante ». Le syndicat souhaite également mettre en place « une procédure en vue d’un déconventionnement massif, au plus tard au 1er janvier 2018, au plus tôt pour les départements ayant atteint l’objectif au 30 octobre 2017 ».
L’objectif, pour déclencher le déconventionnement, est d’atteindre au moins 51 % de praticiens prêts à le faire. Chacun est invité à envoyer à sa CPAM une lettre signifiant « qu’aux vues des conditions du règlement arbitral, il souhaite connaître les démarches à suivre pour se déconventionner ».
Dans le même temps, il envoie sa véritable lettre de déconventionnement auprès d’un huissier mandaté par la FSDL (les lettres types sont disponibles auprès du syndicat). Troisième action : une semaine de mobilisation avec les étudiants et l’ensemble de la filière du 12 au 16 juin, entre les deux tours des élections législatives. « La ministre a voulu une relation conflictuelle avec la profession, montrons-lui que nous ne sommes pas des moutons, et que nous ne sommes pas prêts à vendre la santé de nos patients pour quelques euros supplémentaires par jour, lance la FSDL. Notre salut ne passera que par la mobilisation de tous et nous devrons prendre nos responsabilités. »
Du côté de l’Union Dentaire, on n’est pas en reste. Elle a décidé de stopper sa participation à toutes les commissions paritaires départementales, régionales et nationales, et appelle la CNSD (qui est déjà partie prenante dans plusieurs régions) à se joindre à ce mouvement de protestation. « Nous demanderons à nos représentants de se rendre à ces commissions, d’expliquer simplement les raisons de notre retrait, puis de quitter les lieux, détaille l’UD. Leur intervention sera donc actée dans le procès-verbal. » Le syndicat va également rencontrer les candidats à l’élection présidentielle et leur demander de se positionner en faveur d’une reprise des négociations et de la suppression du règlement arbitral.


Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

Il reste 48 CESP à pourvoir

Depuis 2013, les étudiants en odontologie ont la possibilité de signer, dès la deuxième année, un contrat d’engagement de service public (CESP). Ce contrat ouvre droit au versement d’une allocation mensuelle de 1 200 euros bruts jusqu’à la fin de leurs études. En contrepartie, ils s’engagent dès la fin de leur cursus à exercer pour une durée équivalente à celle du contrat, à titre libéral ou salarié, dans des zones géographiques « sous-dotées » en praticiens. 112 CESP ventilés sur les Facultés dentaires ...

Vie professionnelle 15/07/2017
Formations DPC : Prévention anti-sectes

Formations DPC : Prévention anti-sectes

À l’origine de ce rapprochement : « L’engouement du public pour des pratiques thérapeutiques alternatives, non validées scientifiquement, l’essor des formations délivrant des diplômes non reconnus par l’État à des personnes susceptibles d’abuser de la fragilité des patients ainsi que l’intérêt croissant de la part de professionnels de santé pour les pratiques dites de médecine ...

Vie professionnelle 09/06/2017
Les dispositifs médicaux, un secteur en plein boom

Les dispositifs médicaux, un secteur en plein boom

Instrumentation, endodontie, implants, prothèses… Les dispositifs médicaux sont au cœur de l’exercice quotidien. Ce secteur, qui génère 85 000 emplois, ne se limite pas au monde dentaire évidemment : prothèses de hanches, verres correcteurs, pompes à perfusion, agrafes cutanées, stents… Au total, 1 343 entreprises, principalement des PME (92 %), réalisent un chiffre d’affaires de 28 ...

Vie professionnelle 27/04/2017
13/06/2017 - ASSOCIATIONS St-Malo, SELARL 3 praticiens orientés parodontie implantologie prothèse esthétique vastes locaux comprenant 3 cabinets labo salle de réunion, ...
26/06/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Chirurgien-dentiste basée à Paris 16e, et spécialisée en pédodontie, recherche collaborateur diplômé en chirurgie dentaire préférablement ...
13/07/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue CPAM 91, cherche omnipraticien(ne)s en CDI pour centres de santé dentaire de Corbeil ( 45’ Paris) et Etampes (1h Paris), centres récents, temps ...
12/07/2017 - VILLEGIATURES Biarritz centre, (près de la grande plage) Tout à pied !!! Appartement 90m2 avec 2 chambres, 2 salles de bain, cuisine et grand séjour donnant sur ...
10/07/2017 - MATERIELS Cause retraite vends Laser Diode, 7 w de marque Création super état. Prix 6.000 Euros. Tél. 06 31 92 27 42.
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n° 28 Vol.99 - 19 Juillet 2017 Sommaire Je m'abonne