A Paris, des milliers de « NON » à l’arbitrage et à Marisol Touraine

Revue Information Dentaire / 03/03/2017 A Paris, des milliers de « NON » à l’arbitrage et à Marisol Touraine

Au moins 10 000 chirurgiens-dentistes, étudiants, internes, enseignants, assistantes dentaires, prothésistes et représentants de l’industrie se sont rassemblés ce vendredi à Paris, place Vauban, à proximité du ministère de la Santé, pour protester contre l’arbitrage mis en place par Marisol Touraine après l’échec des négociations conventionnelles le 26 janvier. Sono, sifflets, cornes de brume, fumigènes, pétards et fanfare… l’ambiance était plutôt bon enfant.

Avant le début de la manifestation, lors d’une conférence de presse qui réunissait les présidents des trois syndicats dentaires, de l’UNECD (étudiants) et de l’UNIO (internes), Patrick Solera, président de la FSDL, a dénoncé « trente ans de mépris et d’hypocrisie de la part de nos gouvernants qui laissent les tarifs des soins dentaires à des niveaux indigents ». « Nous avions bon espoir à l’automne dernier de revenir sur ces trente ans de blocages, mais Marisol Touraine s’en est mêlée et a imposé un arbitrage en cas d’échec des négociations et surtout un calendrier qui a cassé la dynamique enclenchée », a regretté Catherine Mojaïsky présidente de la CNSD. La volonté de la ministre d’imposer des tarifs plafonds sur certains actes de prothèses (notamment les couronnes céramo-métalliques à 510 euros), sans contrepartie suffisante sur les soins, a fait capoter les négociations. « Si l’arbitrage reprend le texte tel qu’il était à la fin des négociations avec le même plafonnement des tarifs de prothèse, c’est toute l’économie de filière dentaires qui sera déstabilisée, a assuré la présidente de la CNSD. Certains cabinets vont mettre la clé sous la porte, avec pour conséquences des licenciements. Et s’ils ne ferment pas, ils n’auront d’autre choix que d’aller vers du low-cost. » Les syndicats, qui ont rencontré ces derniers jours l’arbitre, Bertrand Fragonard, président de la chambre honoraire à la Cour des comptes, ne se font pas d’illusion. « Il est limité dans ses attributions, n’a pas de moyens supplémentaires à accorder, a constaté Philippe Denoyelle, le président de l’Union Dentaire. Les plafonds nous seront appliqués de manière arbitraire ».

L’arbitre devrait remettre ses propositions à la ministre le 7 mars prochain. Marisol Touraine aura alors trois semaines pour publier ou non le texte conventionnel. « Nous espérons qu’il ne sera pas publié, ce qui nous permettrait d’entamer de nouvelles négociations. On peut toujours rêver », s’amuse Catherine Mojaïsky. Dès le texte arbitral connu, les syndicats déposeront une requête en référé devant le Conseil d’Etat, assortie d’une question prioritaire de constitutionnalité (QPC). En effet, si le Conseil constitutionnel a validé la Loi de financement de la Sécurité sociale, il n’a pas été saisi, précisément, sur l’article 75 qui instaure le règlement arbitral. Même publié, ce texte ne s’appliquera pas avant six mois. Ce qui laisse un peu de temps pour convaincre le nouveau gouvernement et son ministre de la Santé d’ouvrir de nouvelles négociations…


Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

Sésam-Vitale : les parts de marché

Sésam-Vitale : les parts de marché

Le GIE Sésam-Vitale tient régulièrement à jour la liste des parts de télétransmission des solutions de facturation Sésam-Vitale par catégorie de professionnels de santé. En janvier 2017, cinq fournisseurs (sur 39) se partageaient 82 % des opérations chez les chirurgiens-dentistes : Julie (12 107 praticiens et 33,75 %), Visiodent (7 361 et 20,52 %), Imagex-Logos (4 997 et ...

Santé publique 20/03/2017
La piètre hygiène dentaire des Français

La piètre hygiène dentaire des Français

A l’occasion de la Journée mondiale de la santé Bucco-Dentaire, le 20 mars, l’UFSBD et Pierre Fabre Oral Care ont mené une enquête auprès de 19 000 Français via Facebook, Twitter et Internet, sur leurs habitudes en matière d’hygiène bucco-dentaire. Le moins que l’on puisse dire, c’est que des progrès restent à faire… La moitié (46 %) des sondés ne fait pas le lien entre ...

Santé publique 17/03/2017
La pollution en cause dans un quart des décès d’enfants de moins de 5 ans

La pollution en cause dans un quart des décès d’enfants de moins de 5 ans

Chaque année, les risques environnementaux (pollution de l’air intérieur et extérieur, tabagisme passif, insalubrité de l’eau, manque de moyens d’assainissement et hygiène insuffisante) entraînent le décès de 1,7 million d’enfants de moins de 5 ans, estiment deux rapports de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) publiés le 6 mars. Ainsi, par exemple, 570 000 enfants de moins ...

Santé publique 17/03/2017
20/02/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Enghien-les-Bains, cherche collaborateur, omnipratique et DU implantologie indispensable, association ultérieure possible. Tél. 06 76 73 95 61 de 9 ...
07/03/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Cause retraite 80m2, très bien situé sur la place du marché, devant le Parking, en plein centre de La Varenne, dans un bel immeuble 1900, bords de ...
08/03/2017 - VILLEGIATURES Saint-François Guadeloupe, Proche Golf et Marina, location saisonnière, Villa 8/10 personnes. Tél. 06 20 65 61 09.
08/03/2017 - ASSISTANTES - OFFRES D'EMPLOIS A pourvoir rapidement, poste assistante dentaire pour l’Unité Sanitaire de Médecine Pénitentiaire, Maison d’arrêt du Val d’Oise. Centre ...
19/01/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Bord mer 3h Paris, ancien enseignant prothèse Rennes, vend cabinet spécialisé implantologie-prothèse-occlusodontie - reconversion - très bon CA ...
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°11-12 Vol.99 - 22 Mars 2017 Sommaire Je m'abonne