Le très libéral programme santé du Medef

Revue Information Dentaire / 28/02/2017 Le très libéral programme santé du Medef

Le Medef a présenté le 14 février un « livre bleu » de 170 pages listant une multitude de propositions dans tous les domaines pour réformer la France. Cet opus baptisé « Le monde change, changeons la France » contient une partie consacrée à la santé. Selon les représentants du patronat, « les entreprises, qui financent 42 % de la branche maladie de la Sécurité sociale viales cotisations sociales patronales et près de la moitié de la couverture complémentaire santé de leurs salariés », sont parfaitement légitimes à réorganiser le système de soins en « nouant un Pacte de confiance » avec les acteurs du monde de la santé (médecins libéraux, établissements de santé, industriels, complémentaires de santé…) qui « connaissent un profond malaise ». Proposition phare : assurer un rôle accru aux complémentaires. 

Aujourd’hui, « financeurs aveugles et invisibles », les organismes complémentaires peuvent jouer un rôle important, « dans la prévention par exemple, qui doit être mieux reconnu et valorisé. Ils devraient pouvoir contractualiser plus largement avec les professionnels de santé, ce qui contribuerait à la diminution du reste à charge et à améliorer la qualité des soins ». En tout état de cause, il faut « clarifier le rôle et la place de chaque financeur » en recherchant une complémentarité d’action et d’intervention entre l’assurance maladie obligatoire, « centrée sur la logique de solidarité », et les organismes complémentaires qui pourraient « prendre en charge des soins et services, pour certains, au premier euro ». S’agissant du financement, il serait impératif « d’instaurer une règle d’or interdisant de financer les dépenses courantes par l’endettement », et d’adopter une loi de programmation quinquennale avec de grands objectifs offrant « plus de visibilité pour investir ». Mais aussi, de décloisonner « les enveloppes budgétaires entre hôpital, ville et secteur médico-social » et de transférer le financement provenant des cotisations sociales (patronales et salariales) vers d’autres sources : contribution ou impôt à assiette large, de type TVA ou CSG.

« Au final, écrit le Medef, il ne s’agit pas de lancer un énième plan de sauvetage de l’assurance maladie, mais bien de changer de cap. Notre modèle social de solidarité doit être profondément amélioré pour mieux conjuguer solidarité, liberté et responsabilité. »

www.medef.com


Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

L’entrée en vigueur du règlement arbitral est reportée

L’entrée en vigueur du règlement arbitral est reportée

Un soulagement. Réunis, ensemble, au ministère de la Santé le 13 juillet, les trois syndicats dentaires, FSDL, CNSD et UD, ont appris de la bouche même de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, que l’entrée en vigueur du règlement arbitral sera « décalée » au 1er janvier 2019 « pour permettre aux partenaires conventionnels de négocier un accord dans les prochains mois ». Mais attention, le ...

Politique de santé 23/07/2017
La Mutualité Française veut casser les prix

La Mutualité Française veut casser les prix

Après le discours de politique générale du Premier Ministre le 4 juillet réaffirmant la volonté du gouvernement que, d’ici à la fin du quinquennat, « tous les Français aient accès à des offres sans aucun reste à charge pour les lunettes, les soins dentaires et les aides auditives », Thierry Beaudet, le président de la Mutualité Française (650 mutuelles), qui partage l’objectif du ...

Politique de santé 17/07/2017A

Le sommeil des soignants

L’association Soins aux professionnels de santé (SPS) et le réseau Morphée, réseau de santé consacré à la prise en charge des troubles du sommeil, s’associent pour évaluer le sommeil des soignants. Ils lancent une enquête via le questionnaire « sommeil » du Réseau Morphée accessible sur www.sommeilsoignant.fr. Objectif : repérer ceux qui souffrent d’insomnie, un trouble qui ...

Politique de santé 17/07/2017A
07/07/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Urgent, départ retraite : cabinet, proche Mairie du XVIIIe à Paris, bail neuf, matériel récent, patientèle en expansion, 1/2 annuité. Tél. 06 ...
12/06/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté Deux praticiens dans un cabinet récent et très bien équipé, à Salon de Provence, cherchent un collaborateur pour 3 jours par semaine + ...
25/06/2017 - ASSISTANTES - OFFRES D'EMPLOIS Tarn 15mn Est d'Albi, recherche assistante dentaire qualifiée pour un CDD 35h/semaine remplacement congés maternité du 01/08/2017 au 28/02/2018. ...
27/06/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Paris République, cherche successeur dans SCM 2 praticiens, après collaboration ou non, ancienneté du cabinet, emplacement idéal cone beam, salle ...
21/06/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Essonne 17km sud Paris A6, cause retraite cède cabinet 75m2, activité omnipratique sans ODF ni implant, création 1978, ville 13.700 habitants ...
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n° 28 Vol.99 - 19 Juillet 2017 Sommaire Je m'abonne