Le très libéral programme santé du Medef

Revue Information Dentaire / 28/02/2017 Le très libéral programme santé du Medef

Le Medef a présenté le 14 février un « livre bleu » de 170 pages listant une multitude de propositions dans tous les domaines pour réformer la France. Cet opus baptisé « Le monde change, changeons la France » contient une partie consacrée à la santé. Selon les représentants du patronat, « les entreprises, qui financent 42 % de la branche maladie de la Sécurité sociale viales cotisations sociales patronales et près de la moitié de la couverture complémentaire santé de leurs salariés », sont parfaitement légitimes à réorganiser le système de soins en « nouant un Pacte de confiance » avec les acteurs du monde de la santé (médecins libéraux, établissements de santé, industriels, complémentaires de santé…) qui « connaissent un profond malaise ». Proposition phare : assurer un rôle accru aux complémentaires. 

Aujourd’hui, « financeurs aveugles et invisibles », les organismes complémentaires peuvent jouer un rôle important, « dans la prévention par exemple, qui doit être mieux reconnu et valorisé. Ils devraient pouvoir contractualiser plus largement avec les professionnels de santé, ce qui contribuerait à la diminution du reste à charge et à améliorer la qualité des soins ». En tout état de cause, il faut « clarifier le rôle et la place de chaque financeur » en recherchant une complémentarité d’action et d’intervention entre l’assurance maladie obligatoire, « centrée sur la logique de solidarité », et les organismes complémentaires qui pourraient « prendre en charge des soins et services, pour certains, au premier euro ». S’agissant du financement, il serait impératif « d’instaurer une règle d’or interdisant de financer les dépenses courantes par l’endettement », et d’adopter une loi de programmation quinquennale avec de grands objectifs offrant « plus de visibilité pour investir ». Mais aussi, de décloisonner « les enveloppes budgétaires entre hôpital, ville et secteur médico-social » et de transférer le financement provenant des cotisations sociales (patronales et salariales) vers d’autres sources : contribution ou impôt à assiette large, de type TVA ou CSG.

« Au final, écrit le Medef, il ne s’agit pas de lancer un énième plan de sauvetage de l’assurance maladie, mais bien de changer de cap. Notre modèle social de solidarité doit être profondément amélioré pour mieux conjuguer solidarité, liberté et responsabilité. »

www.medef.com


Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

L’ADF s’engage contre le règlement arbitral

L’ADF s’engage contre le règlement arbitral

L’ADF soutient « pleinement et entièrement » le combat des syndicats dentaires contre le règlement arbitral, a annoncé l’association lors de la présentation, le 11 mai, du prochain congrès qui se tiendra en novembre 2017.   À cette occasion, « nous offrirons à toute la filière dentaire une tribune exceptionnelle pour défendre et porter les intérêts de la profession, ...

Politique de santé 22/05/2017

Et les déserts avancent…

Fin 2015, 6 % de la population (soit 3,90 millions de personnes) réside à plus de 30 minutes d’un service d’urgences, indique une étude de la Dress étude publiée le 11 mai. La situation s’aggrave : en 2012, « seulement » 2 millions de personnes étaient concernées. Les zones pour lesquelles les soins urgents sont les moins accessibles sont souvent situées en moyenne montagne ou ...

Politique de santé 22/05/2017
Des médecins libéraux  de plus en plus rares

Des médecins libéraux de plus en plus rares

En 2040, à numerus clausus et âges de départ à la retraite inchangés, à méthodes de travail identiques, le nombre de médecins libéraux exclusifs (y compris remplaçants) reculerait fortement, passant de 47 % en 2016 à 38 %, tandis que les proportions de médecins mixtes (cumulant activités libérale et salariée) et salariés augmenteraient respectivement de 11 à 15 % et de 42 à ...

Politique de santé 19/05/2017
11/05/2017 - DIVERS A 50m du port de Golfe-Juan (06), vends appartement grand F3 sur 2 niveaux, entièrement rénové, clim réversible, 100m2 + cour 32m2 + garage 19m2, ...
23/03/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Cause retraite 12/2017, vends cabinet centre-ville Basse-Terre Guadeloupe, patientèle agréable et variée, fauteuil Planmeca panoramique caméra ...
21/04/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Plein centre-ville Levallois, cabinet dentaire cherche collaboratrice expérience exigée minimum 3 ans, motivée et très sérieuse. Tél. 06 75 61 ...
12/05/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Proche retraite vends Le Raincy Mairie, cabinet 2 fauteuils Kavo toutes solutions. Tél. 06 07 79 91 38.
17/05/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Urgent cède pour 1 EURO symbolique, patientèle d'orthodontie exclusive dans un cabinet au sein d'une maison médicale, proche collèges, lycées, ...
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°20 Vol.99 - 17 Mai 2017 Sommaire Je m'abonne