Le très libéral programme santé du Medef

Revue Information Dentaire / 28/02/2017 Le très libéral programme santé du Medef

Le Medef a présenté le 14 février un « livre bleu » de 170 pages listant une multitude de propositions dans tous les domaines pour réformer la France. Cet opus baptisé « Le monde change, changeons la France » contient une partie consacrée à la santé. Selon les représentants du patronat, « les entreprises, qui financent 42 % de la branche maladie de la Sécurité sociale viales cotisations sociales patronales et près de la moitié de la couverture complémentaire santé de leurs salariés », sont parfaitement légitimes à réorganiser le système de soins en « nouant un Pacte de confiance » avec les acteurs du monde de la santé (médecins libéraux, établissements de santé, industriels, complémentaires de santé…) qui « connaissent un profond malaise ». Proposition phare : assurer un rôle accru aux complémentaires. 

Aujourd’hui, « financeurs aveugles et invisibles », les organismes complémentaires peuvent jouer un rôle important, « dans la prévention par exemple, qui doit être mieux reconnu et valorisé. Ils devraient pouvoir contractualiser plus largement avec les professionnels de santé, ce qui contribuerait à la diminution du reste à charge et à améliorer la qualité des soins ». En tout état de cause, il faut « clarifier le rôle et la place de chaque financeur » en recherchant une complémentarité d’action et d’intervention entre l’assurance maladie obligatoire, « centrée sur la logique de solidarité », et les organismes complémentaires qui pourraient « prendre en charge des soins et services, pour certains, au premier euro ». S’agissant du financement, il serait impératif « d’instaurer une règle d’or interdisant de financer les dépenses courantes par l’endettement », et d’adopter une loi de programmation quinquennale avec de grands objectifs offrant « plus de visibilité pour investir ». Mais aussi, de décloisonner « les enveloppes budgétaires entre hôpital, ville et secteur médico-social » et de transférer le financement provenant des cotisations sociales (patronales et salariales) vers d’autres sources : contribution ou impôt à assiette large, de type TVA ou CSG.

« Au final, écrit le Medef, il ne s’agit pas de lancer un énième plan de sauvetage de l’assurance maladie, mais bien de changer de cap. Notre modèle social de solidarité doit être profondément amélioré pour mieux conjuguer solidarité, liberté et responsabilité. »

www.medef.com


Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

40 % des cancers sont évitables

40 % des cancers sont évitables

A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le cancer le 4 février, le ministère de la Santé et l’Institut national du cancer ont relancé une campagne de communication qui invite chacun à adopter les gestes quotidiens pour prévenir les cancers évitables.   Selon le ministère, 4 cancers sur 10 pourraient être évités, car ils résultent de l’exposition à des facteurs de risque ...

Politique de santé 23/02/2018
Une charte pour l’accès aux soins

Une charte pour l’accès aux soins

Le premier comité de pilotage national du « Plan pour renforcer l’accès territorial aux soins » s’est tenu le 6 février, sous la houlette d’Agnès Buzyn. Il s’agit de suivre la mise en œuvre de ce plan de lutte contre les déserts médicaux présenté 13 octobre dernier (lire ID n°36).   Étaient présents les représentants des ministères concernés, des collectivités, des ...

Politique de santé 22/02/2018A
Pour la « prévoyance », le reste à charge zéro passe par les réseaux

Pour la « prévoyance », le reste à charge zéro passe par les réseaux

Les institutions de prévoyance, l’une des trois familles des « complémentaires santé » avec les mutuelles et les sociétés d’assurance, ont publié le 8 février cinq propositions dans le cadre de la mise en place du « zéro reste à charge » en optique, audio et dentaire à l’horizon 2022. Les réseaux de soins en sont la pierre angulaire.   Le Centre technique des institutions de ...

Politique de santé 21/02/2018
05/01/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté St-Tropez, cherche collaborateur, cabinet 2 fauteuils, 2 assistantes, Cerec, possibilité logement au 06 84 37 13 99.
19/01/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Cause retraite vends cabinet, Proche Toulon (Var), bon CA. Tél. 06 64 14 44 17 après 18h.
11/01/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Cannes plein centre, immeuble standing retraite cède cabinet tenu 30 ans, 2 salles de soins. Loue ou vends au prix des murs. Tél. 06 62 47 80 38.
31/01/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté La Mutualité française Loire - Haute Loire SSAM recrute pour ses centres dentaires Le Puy-en-Velay, Roanne, St-Etienne 1 chirurgien-dentiste CDI ...
07/02/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Lisieux, cède cabinet dentaire avec ou sans les murs. Tél. 02 31 62 28 42.
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°5-6 Vol.100 - 14 Février 2018 Sommaire Je m'abonne