DéréglementationAccès partiel aux professions de santé : le danger est bien là

Revue Information Dentaire / 01/02/2017

Une ordonnance publiée au Journal officiel du 20 janvier transpose dans le droit français la directive européenne relative à la reconnaissance des qualifications professionnelles. Elle vise « à faciliter la mobilité des professionnels (en Europe) en assouplissant les règles de reconnaissance des qualifications existantes », explique un rapport au Président de la République au sujet de cette ordonnance publiée également au Journal officiel du 20 janvier.
La mobilisation des libéraux de santé, fin 2016, a permis d’éviter que le gouvernement, instaure une application différenciée selon les professions. L’accès partiel est évoqué de manière globale comme la possibilité pour un professionnel de santé « pleinement qualifié » d’exercer une partie seulement des actes relevant d’une profession à part entière en France. Mais, précise le rapport, « cette faculté est encadrée par des conditions très strictes et par un examen au cas par cas de ces demandes qui pourront être refusées pour un motif impérieux d’intérêt général tenant à la protection de la santé publique ». Garantie trop faible pour le Centre national des professions de santé (CNPS) qui considère, le 26 janvier, que « sur le fond, l’accès partiel en santé reste inacceptable ». « Ces dispositions vont ouvrir la voie à une déqualification des professions de santé, ce qui n’est pas sans risque pour la santé des patients et s’avère être en totale contradiction avec l’exigence nécessaire de sécurité et de qualité des soins », regrette l’intersyndicale des libéraux de santé alors que d’autres pays comme l’Allemagne ont résisté à Bruxelles en refusant d’introduire l’accès partiel.
Le CNPS redoute « que la confusion s’installe et que les patients n’aient pas, ou difficilement, la possibilité de discerner s’ils s’adressent à des professionnels de plein exercice ou à des professionnels partiels ». Selon l’organisation, le gouvernement tente « d’ubériser les professionnels de santé et faire ainsi naître une offre sous-qualifiée, non garantie et low cost » qui conduira « à une dégradation inévitable de la qualité des soins comme est venue le rappeler récemment l’affaire Dentexia ». Aussi, le CNPS demande au gouvernement de renoncer à appliquer ce texte.


Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

Une semaine de mobilisation réussie contre le règlement arbitral

Une semaine de mobilisation réussie contre le règlement arbitral

La Voix du Nord, Nice Matin, Ouest-France, Le télégramme, la Dépêche…   Une multitude de titres de presse régionale, mais aussi la presse nationale, les radios et télés ont rendu compte toute la semaine dernière de la mobilisation de la profession contre le règlement arbitral organisée dans chaque département par les cellules de coordination de dentistes libéraux (CCDeLI).   ...

Politique de santé 20/06/2017
Premières rencontres  au ministère de la Santé

Premières rencontres au ministère de la Santé

En ce mois de juin, les syndicats dentaires ont ou vont rencontrer les conseillers de la nouvelle ministre de la Santé, Agnès Buzyn. Une première prise de contact qui permet aux représentants de la profession de poser des jalons pour les mois à venir. Dès la rentrée en effet, de nouvelles négociations conventionnelles pourraient s’ouvrir.   L’Union dentaire (UD), reçue le 8 juin, a ...

Politique de santé 15/06/2017A
SFCD et CNSD déposent un recours au Conseil d’État

SFCD et CNSD déposent un recours au Conseil d’État

Le Syndicat des Femmes Chirurgiens-Dentistes (SFCD) a déposé un recours au Conseil d’État contre le règlement arbitral, fait-il savoir dans un communiqué du 29 mai. Il considère que ce règlement « est un outil inapproprié et dangereux de gestion des relations entre l’assurance maladie et les professionnels de soins, car il réduit le périmètre de la sécurité sociale ».   La ...

Politique de santé 01/06/2017A
21/06/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté Savoie, recrute 2 chirurgiens-dentistes à temps complet pour remplacement départ en retraite début 2018. Envoyer CV + lettre/Email : ...
08/06/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Cabinet proche Versailles, de 10 praticiens, cherche pédodontiste pour reprendre poste existant (agenda plein). Tél. 06 09 24 79 77 ou Email : ...
02/05/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Vend cabinet dentaire, SELARL, dans bassin de vie riche, agréable et en proximité parisienne.Très fort CA et rentabilité actuels. Idéal pour ...
30/05/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Orsay 91400 centre-ville, vends cabinet 2 fauteuils tenu 36 ans, Logos Digora en réseau, chiffre 253KE seul et 367KE avec collaboratrice peut-être ...
21/06/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté Proche Aix en Provence, SCM 4 praticiens cherche remplaçant(e) du 13/07 au 30/09/2017. Collaboration à l'issue envisageable. Cabinet moderne et ...
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°25 Vol.99 - 21 Juin 2017 Sommaire Je m'abonne