ArbitrageMobilisation réussie ! Prochain rendez-vous le 3 mars à Paris

Revue Information Dentaire / 02/02/2017
Ils étaient plus de 3 000 le 27 janvier au matin à manifester devant le siège de la Caisse d’assurance maladie à Paris (XXe arrondissement) : une majorité d’étudiants, mais aussi des hospitaliers, des enseignants, des prothésistes, des assistantes dentaires et des libéraux, bien entendu.
Mobilisation réussie !

Même si l’ambiance était plutôt bon enfant, la colère contre le règlement arbitral imposé par Marisol Touraine après l’échec des négociations conventionnelles sur l’avenant numéro 4 était palpable. Jets d’œufs et de peinture contre la façade du bâtiment, fumigènes à gogo, slogans fleuris et même blocage du périphérique quelques petites minutes… Une première manifestation réussie qui augure bien d’une mobilisation générale de la profession dans les semaines à venir. Pour maintenir la pression sur le gouvernement, des actions ponctuelles seront organisées : le 31 janvier dernier, par exemple, des étudiants ont manifesté devant les locaux de RTL dans lesquels Marisol Touraine se trouvait pour une interview. Des campagnes de mailing, d’arrêt de la carte Vitale ou des rassemblements sont également envisagées. Et une grande manifestation nationale unitaire réunissant toutes les composantes du secteur dentaire est programmée le 3 mars. Un événement qui aura lieu un peu avant ou après la publication au Journal officiel du règlement arbitral prévu également début mars.

Combat de prétoires

Mais le combat n’aura pas lieu que dans la rue. Il se déroulera surtout dans les prétoires. Dès la publication du règlement, la CNSD, qui le 26 janvier a dit non à 99,88 % à l’avenant n° 4, déposera une requête en référé devant le Conseil d’État, assortie d’une question prioritaire de constitutionnalité (QPC). En effet, si le Conseil constitutionnel a validé la Loi de financement de la Sécurité sociale, il n’a pas été saisi, précisément, sur l’article 75 qui instaure le règlement arbitral. L’Union Dentaire ne voit pas les choses sous cet angle. Le 30 janvier, elle a demandé une nouvelle fois à la CNSD de résilier avec elle la convention actuelle (2006) pour échapper au règlement arbitral : sans convention, plus de règlement arbitral. Et seuls tous les syndicats signataires d’une convention peuvent demander sa résiliation. La CNSD a déjà envoyé une fin de non-recevoir à l’Union Dentaire. Selon la Confédération, une convention résiliée, dénoncée ou annulée perdure jusqu’à son remplacement par un autre texte, qui peut être soit une nouvelle convention, soit un règlement arbitral. Or, la loi d’exception que constitue l’article 75 de la Loi de financement de la Sécurité sociale pour 2017 qui impose le règlement arbitral s’imposera car « une loi d’exception l’emporte juridiquement sur le droit ordinaire ». Et même si Marisol Touraine demandait à négocier une nouvelle convention, la CNSD estime que ce serait sur la base de ce qui vient d’être proposé par l’Assurance maladie. Donc sur des propositions inacceptables entraînant un refus de signature des syndicats et par là même un règlement arbitral classique, inattaquable juridiquement, puisque prévu dans le Code de la Sécurité sociale. La FSDL, qui n’ayant pas signé la convention de 2006 n’est pas directement partie prenante, est plutôt favorable, elle aussi, au recours devant le Conseil d’État.


Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

Pas d’ADF 2017 pour la FSDL

La FSDL a décidé le 23 mai de ne pas participer au congrès de l’ADF en novembre prochain. « Il ne serait pas cohérent de louer, comme chaque année, un stand pendant le congrès et faire comme si de rien n’était ou comme si « tout allait bien Madame la Marquise », explique le syndicat. « Le cœur de nos consœurs et confrères ne sera sûrement pas disposé à faire des « emplettes » ou assister à des formations professionnelles comme il est habituel pendant cette manifestation. Nous préférons consacrer notre ...

Politique de santé 29/05/2017
Agnès Buzyn

Agnès Buzyn, un signe d’ouverture…

À 54 ans, fille de chirurgien orthopédiste, Agnès Buzyn a été, pour résumer, responsable de l’unité de soins intensifs d’hématologie et de greffe de moelle à l’hôpital Necker de 1992 à 2011, puis directrice de l’Institut National du Cancer (INCA) et, jusqu’à sa nomination, directrice de la Haute Autorité de Santé (HAS).   Une expérience et un parcours prestigieux, à la mesure ...

Politique de santé 27/05/2017

Les pharmaciens pourront vacciner contre la grippe

Ce n’est encore qu’un test. Un décret paru au Journal officiel du 11 mai autorise les officinaux volontaires des régions Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine à vacciner la population contre la grippe saisonnière « à l’exception des femmes enceintes et des personnes qui n’ont jamais été vaccinées contre la grippe » après avoir recueilli par écrit le consentement « exprès ...

Politique de santé 23/05/2017
24/05/2017 - DEMANDES D EMPLOI DIVERS Paris 18e, cherche poste secrétaire médicale pour Contrat Professionnalisation en alternance. Tél. 06 41 94 76 53.
03/05/2017 - PROTHESISTES - DEMANDES D'EMPLOIS Etudiante BTS prothèse, cherche Contrat Alternance 09/2017 (1 an) références sérieuses, très motivée, région parisienne. Tél. 06 82 67 01 28.
23/05/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Cause départ en retraite imminent (30 juin), cède au prix de l’immobilier cabinet ODF tenu 43 ans par praticien qualifié. Potentiel énorme. 1h ...
03/05/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté St-Malo, SEL 3 praticiens parodontie implantologie prothèse esthétique cherche collaborateur(trice) associé(e). Tél. 06 16 46 12 98. Email : ...
22/05/2017 - ASSISTANTES - OFFRES D'EMPLOIS Proche porte maillot, cabinet ODF cherche assistante orthodontie pour remplacement maternité de 09/2017 à 05/2018. Secrétariat et fauteuil. Tél. ...
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°21 Vol.99 - 24 Mai 2017 Sommaire Je m'abonne