Règlement arbitralUne première mobilisation réussie : le combat va continuer

Revue Information Dentaire / 27/01/2017 Une première mobilisation réussie : le combat va continuer



Ils étaient plus de 2000 ce matin (le 27 janvier) à manifester devant le siège de la Caisse d’assurance maladie à Paris (XXe) : étudiants surtout, mais aussi hospitaliers, enseignants, prothésistes, assistantes dentaires et libéraux. Le froid n’a pas calmé leur colère contre le règlement arbitral imposé par Marisol Touraine après l’échec des négociations conventionnelles. Jets d’œufs et de peinture contre la façade du bâtiment, fumigènes à gogo, sono à fond, slogans fleuris et même blocage du périphérique quelques petites minutes… Une première manifestation réussie qui augure bien d’une mobilisation générale de la profession dans les semaines à venir.

Les étudiants ont repoussé la fin de leur grève au 3 février, fort de près de 90 % de grévistes, selon l’Union nationale des étudiants dentaires (UNECD). Les syndicats devraient programmer de nouvelles actions rapidement. En tout cas, la CNSD qui n’avait pas officiellement appelé à manifester ce matin, laissant libres ses adhérents de le faire, espère pouvoir organiser une grande manifestation nationale aux côtés des deux autres syndicats, Union dentaire et FSDL, comme de toutes les composantes du secteur dentaire. Un événement qui pourrait avoir lieu après la publication au Journal officiel du règlement arbitral, sans doute début mars.

L’Union dentaire, qui demandait à la CNSD de résilier la convention actuelle (2006) pour échapper au règlement arbitral, a reçu une fin de non-recevoir. Selon la CNSD, ce règlement arbitral d’exception est attaquable devant le Conseil d’Etat et devant le Conseil constitutionnel par le biais d’une question prioritaire de constitutionnalité (le Conseil constitutionnel a validé la Loi de financement de la Sécurité sociale sans être précisément saisi sur l’article 75 qui instaure le règlement arbitral). Or, si la convention est résiliée, Marisol Touraine pourrait demander d’en négocier une nouvelle très rapidement, forcément sur la base de ce qui vient d’être proposé par l’Assurance maladie (plafonnements). Sans accord des syndicats, un règlement arbitral classique, pour le coup inattaquable juridiquement, s’appliquera.


Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

40 % des cancers sont évitables

40 % des cancers sont évitables

A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le cancer le 4 février, le ministère de la Santé et l’Institut national du cancer ont relancé une campagne de communication qui invite chacun à adopter les gestes quotidiens pour prévenir les cancers évitables.   Selon le ministère, 4 cancers sur 10 pourraient être évités, car ils résultent de l’exposition à des facteurs de risque ...

Politique de santé 23/02/2018
Une charte pour l’accès aux soins

Une charte pour l’accès aux soins

Le premier comité de pilotage national du « Plan pour renforcer l’accès territorial aux soins » s’est tenu le 6 février, sous la houlette d’Agnès Buzyn. Il s’agit de suivre la mise en œuvre de ce plan de lutte contre les déserts médicaux présenté 13 octobre dernier (lire ID n°36).   Étaient présents les représentants des ministères concernés, des collectivités, des ...

Politique de santé 22/02/2018A
Pour la « prévoyance », le reste à charge zéro passe par les réseaux

Pour la « prévoyance », le reste à charge zéro passe par les réseaux

Les institutions de prévoyance, l’une des trois familles des « complémentaires santé » avec les mutuelles et les sociétés d’assurance, ont publié le 8 février cinq propositions dans le cadre de la mise en place du « zéro reste à charge » en optique, audio et dentaire à l’horizon 2022. Les réseaux de soins en sont la pierre angulaire.   Le Centre technique des institutions de ...

Politique de santé 21/02/2018
30/01/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Paris 14e Denfert-Rochereau, consoeur vend cabinet tenu 42 ans, bel immeuble haussmanien, 1er étage, bail reparti pour 8 ans. Accessibilité ok. ...
08/01/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Recherche omnipraticien, stomatologue, parodontiste/implantologiste H/F. A la recherche de vacations dans des structures modernes, nous vous proposons ...
02/02/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Vente de cabinet dentaire à Versailles, cause retraite, au sein d'une SCM de 35 ans à 15mn des gares de Versailles. Présentation patientèle, très ...
29/12/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Bord de mer 76, centre-ville parking, cause retraite, 2 fauteuils + 1, possibilité 3. Tél. 07 62 81 14 12.
07/02/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Lisieux, cède cabinet dentaire avec ou sans les murs. Tél. 02 31 62 28 42.
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°5-6 Vol.100 - 14 Février 2018 Sommaire Je m'abonne