Echec des négociations conventionnelles

Revue Information Dentaire / 19/01/2017

Les négociations conventionnelles se sont arrêtées avant même leur terme, prévu le 20 janvier. Les nouvelles propositions de la CNAM, dévoilées le 19 janvier, ont en effet été repoussées fermement par les trois syndicats dentaires. La FSDL, qui comme la CNSD avait déjà quitté la table des négociations le 6 janvier dernier, a estimé que « les nouvelles propositions de la CNAM [confirmaient] l’entêtement et le refus catégorique de toute politique ambitieuse tournée vers l’avenir ».

« L’Assurance-maladie qui déclare une augmentation de l’enveloppe oublie de dire que seulement 34 % des actes de soins sont revalorisés sur une période de quatre ans, alors que l’effort demandé à la profession porte sur 82 % du périmètre prothétique dont la majeure partie sera concentrée dans les deux premières années. Autrement dit, la profession commencera par perdre avant d’espérer », s’est désespéré la CNSD dans un communiqué.

L’Union Dentaire, présente le 19 janvier à la séance de discussion, s’est d’emblée opposée« à tout plafonnement sur les reconstitutions coronaires céramo-céramiques quelles qu’elles soient », et a exigé des « espaces de liberté tarifaire ». Le directeur de la CNAM a donc mis fin à la négociation. L'Union Dentaire a proposé à la CNSD de résilier avec elle la convention dentaire existante (ce sont les deux seuls syndicats signataires) puisque les négociations actuelles ne portaient que sur un avenant.

La FSDL appelle désormais « à la mobilisation générale de la profession et de ses composantes », étudiants, enseignants, assistantes dentaires, prothésistes, et confirme son appel à manifester le 27 janvier à Paris devant le siège de la CNAM. « La date du 27 janvier 2017, qui devait être la conclusion d’un accord négocié pour valoriser la santé bucco-dentaire, deviendra le point de départ d’une lutte contre la ministre de la Santé et la CNAM afin de moderniser la prise en charge sociale et médicale des soins bucco-dentaires », assure Patrick Solera, son président.

Déjà, externes et internes des hôpitaux sont en grève, tout comme les étudiants de 16 facultés. Soutenus par les enseignants et la conférence des doyens, ils manifestent leur mécontentement dans la rue depuis le début de la semaine.

La profession se dirige donc tout droit vers le règlement arbitral souhaité par le gouvernement.


Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

L’entrée en vigueur du règlement arbitral est reportée

L’entrée en vigueur du règlement arbitral est reportée

Un soulagement. Réunis, ensemble, au ministère de la Santé le 13 juillet, les trois syndicats dentaires, FSDL, CNSD et UD, ont appris de la bouche même de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, que l’entrée en vigueur du règlement arbitral sera « décalée » au 1er janvier 2019 « pour permettre aux partenaires conventionnels de négocier un accord dans les prochains mois ». Mais attention, le ...

Politique de santé 23/07/2017
La Mutualité Française veut casser les prix

La Mutualité Française veut casser les prix

Après le discours de politique générale du Premier Ministre le 4 juillet réaffirmant la volonté du gouvernement que, d’ici à la fin du quinquennat, « tous les Français aient accès à des offres sans aucun reste à charge pour les lunettes, les soins dentaires et les aides auditives », Thierry Beaudet, le président de la Mutualité Française (650 mutuelles), qui partage l’objectif du ...

Politique de santé 17/07/2017A

Le sommeil des soignants

L’association Soins aux professionnels de santé (SPS) et le réseau Morphée, réseau de santé consacré à la prise en charge des troubles du sommeil, s’associent pour évaluer le sommeil des soignants. Ils lancent une enquête via le questionnaire « sommeil » du Réseau Morphée accessible sur www.sommeilsoignant.fr. Objectif : repérer ceux qui souffrent d’insomnie, un trouble qui ...

Politique de santé 17/07/2017A
02/07/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Athis-Mons 91, cède cabinet informatisé tenu mi-temps, 40KE. Seul dentiste dans maison médicale 7 praticiens. Fort potentiel ...
22/06/2017 - MATERIELS Cède matériel implantologie, moteur, trousse divers systèmes, centrifugeuse, équipement Flex, bon état. Tél. 06 15 28 85 80.
15/06/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Cabinet dentaire Essonne 91, 20mn Porte d'Orléans. Ste Geneviève des Bois cabinet standing avec gros chiffre d’affaires recherche collaborateur à ...
21/06/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Essonne 17km sud Paris A6, cause retraite cède cabinet 75m2, activité omnipratique sans ODF ni implant, création 1978, ville 13.700 habitants ...
21/06/2017 - CABINETS ACHATS LOCATIONS - Paris et banlieue Cherche gros cabinet ou centre dentaire à racheter, en Ile de France pour praticien sérieux, ayant 35 ans d’expérience. Tél. 06 22 10 22 10.
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n° 28 Vol.99 - 19 Juillet 2017 Sommaire Je m'abonne